Ouvrir le meilleur PEA pour faire fructifier votre épargne

Ouvrir le meilleur PEA pour faire fructifier votre épargne

24 février 2021 0 Par Laure

Ouvrir un PEA, dans le but d’investir sur les marchés boursiers, constitue une démarche à la fois facile et rapide à réaliser. Toutefois, il convient de bien vous renseigner sur les détails et sur les différentes pièces justificatives nécessaires. Découvrez par ailleurs, dans les lignes qui suivent, en quoi le fait d’ouvrir un meilleur PEA vous fera fructifier votre épargne. Mais aussi, la manière de procéder à son ouverture.

Pourquoi ouvrir un PEA pour investir sur les marchés ?

L’ouverture d’un meilleur pea est accessible aux personnes qui y sont éligibles, auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance. En effet, les banques traditionnelles, les banques en ligne et les courtiers en ligne sont actuellement de plus en plus nombreux à proposer ce type d’offre. Si l’ouverture d’un PEA est soumise à certaines conditions, cette enveloppe vous permettra toutefois de faire efficacement fructifier votre patrimoine en Bourse. Vos fonds restent également toujours disponibles. Ainsi, vous pourrez piocher dans votre compte, à tout moment. Vous aurez aussi la possibilité de vendre vos titres, si vous souhaitez récupérer des liquidités.
Néanmoins, afin de pleinement profiter de la fiscalité dégressive de votre PEA, vous devrez effectuer un retrait uniquement au-delà de 5 ans ou même 8 ans. Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une solution idéale pour débuter en Bourse et investir sur des actions, à moyen ou à long terme. Vous vous constituerez alors un portefeuille d’actions qui sont destinées à être conservées dans le temps. À noter cependant que les titres éligibles au PEA sont limités à l’Europe. De ce fait, si vous voulez savoir si un titre peut figurer dans votre PEA ou non, n’hésitez pas à consulter son descriptif sur la plateforme de votre banque ou de votre courtier. Vous pouvez également avoir ce genre d’information dans un journal spécialisé.

Quels sont les avantages fiscaux du meilleur PEA ?

pour contracter une assurance vie et faire le meilleur choixComme l’assurance vie, le meilleure pea est une niche fiscale particulièrement avantageuse parmi les différents produits financiers. Il présente par ailleurs d’innombrables privilèges fiscaux. En effet, il vous est possible de réinvestir des plus-values et des dividendes, étant donné qu’elles ne sont pas imposées tant que vous détenez des fonds sur votre PEA. Vous bénéficiez également d’une imposition parfaitement proportionnelle à l’âge de votre plan. Et la fiscalité ne s’appliquera que lors du retrait des fonds. Dans le cas où vous le feriez à moins de 5 ans de détention, votre impôt sur le revenu s’élèvera à 12,8 %, tandis que les prélèvements sociaux s’élèveront à 17,2 %. Au-delà de cet âge, l’impôt sur le revenu sera exonéré, tandis que les prélèvements sociaux resteront dus. Ce qui fera un total de 17,2 % d’impôt. Relativement plus intéressant, ne trouvez-vous pas ?
Et comme l’imposition ne se fera qu’à la sortie, elle sera prise en compte uniquement sur les plus-values que vous réaliserez. Enfin, sachez que les règles applicables au PEA ont été considérablement modifiées grâce à la loi PACTE (promulguée en 2019). Et cela, en votre faveur. De ce fait, vous avez désormais la possibilité d’effectuer des retraits sans clôturer automatiquement votre PEA. En plus, au-delà de 5 ans de détention, vous bénéficierez d’une exonération complète d’impôt sur les plus-values. Enfin, s’il y a un autre atout majeur lié à la fiscalité, c’est sûrement le fait qu’un couple de contribuables puisse dorénavant ouvrir deux PEA.

Comment procéder à son ouverture ?

Comme susdit, l’ouverture d’un meilleure pea est tout à fait possible auprès de différents établissements financiers. Vous avez donc le choix entre une banque, une compagnie d’assurance, un courtier en ligne, une caisse d’épargne, etc. Vous aurez également compris que la démarche d’ouverture est d’une grande simplicité, étant donné qu’il vous suffit de respecter certaines conditions.
En effet, vous devez d’abord être une personne physique majeure, ayant un domicile fiscal français. En tant que contribuable, vous devez aussi n’être titulaire que d’un seul PEA et un foyer fiscal ne doit avoir que deux PEA au maximum. Vous aurez par ailleurs à fournir : une pièce d’identité valide, un justificatif de domicile, et un relevé d’identité bancaire. Un versement initial sera généralement exigé, tandis que le montant minimal variera d’un établissement à un autre.